mesure du nébuliseur

L’échelle de mesure du nébuliseur est imprimée en petits caractères, ce qui est difficile à lire. De plus, le nébuliseur n’est pas de très grande qualité, il s’accroche un peu à l’ouverture et à la fermeture.

 

nébuliseur

Le MD-H23 de Hylogy est également recommandé. Il s’agit d’un nébuliseur à membrane très pratique, fonctionnant sur batterie, qui peut être placé sans problème dans la poche d’un pantalon. Son traitement est de haute qualité, son design clair et simple est attrayant.

Mais il n’y a pas que les valeurs extérieures qui comptent ici, bien sûr, surtout les valeurs intérieures sont décisives. Là aussi, il fait un très bon chiffre. Il produit des particules de 1 à 5 micromètres, de sorte que les gouttelettes d’eau peuvent atteindre les petites bronches.

Le taux de nébulisation est également bon : dans notre test de durée de performance, l’Hylogy a eu besoin de 4:20 minutes en réglage moyen pour nébuliser 2,5 millilitres d’une solution saline – un très bon résultat par rapport à la concurrence. Vous pouvez régler l’intensité de la nébulisation avec les boutons plus/moins.

 

 

le poids du nebulisateur

Sur la balance, le poids léger absolu avec ses 0,12 kg bat tous ses concurrents dans cette épreuve. Et en tant qu’appareil portable, l’Hylogy est également silencieux, contrairement aux inhalateurs à compresseur. On n’entend qu’un léger sifflement lorsque le brouillard est expulsé de l’inhalateur. Très agréable !

La batterie peut être rechargée via un port USB. Le bloc d’alimentation correspondant n’est pas inclus dans la livraison standard – ce n’est pas une grosse lacune, après tout, de nos jours, presque tout le monde a plus d’un chargeur de ce type dans le ménage de toute façon. Il n’y a pas de sac ou de poche pour ranger l’appareil, y compris les accessoires, quel dommage. Mais la boîte d’emballage est bien faite et convient au stockage de l’ordinateur de poche.

Ceux qui recherchent un appareil petit et pratique, pouvant également être utilisé en déplacement, trouveront que le MD-H23 de Hylogy est un très bon choix.

 

Le pari boy classic

Si vous ne voulez pas seulement guérir un rhume de temps en temps, mais que vous devez inhaler tous les jours à cause d’une maladie pulmonaire chronique, nous vous recommandons le Pari Boy Classic. Bien qu’il n’offre pas de meilleures performances de nébulisation que nos autres recommandations, c’est un appareil très robuste et éprouvé qui convient également à une utilisation continue. C’est l’une des raisons pour lesquelles le Pari Boy est souvent recommandé par les médecins et est également utilisé dans les cliniques.

Le Pari Boy Classic a un attachement qui produit une taille de particules de 3,5 micromètres. Cela permet à l’aérosol d’atteindre les voies aériennes supérieures et inférieures. D’autres pièces jointes peuvent être achetées en complément. En choisissant la fixation appropriée, il est possible de traiter des zones spécifiques des voies respiratoires. Cette possibilité n’est autrement disponible qu’avec notre favori de Medisana.

L’inhalateur du compresseur est également équipé du “PIFControlSystem”. Il détecte si l’inhalation est trop rapide et déclenche alors une résistance par le biais d’une valve, ce qui vous stimule à respirer plus lentement. Cela favorise une répartition plus uniforme de l’aérosol dans les petites bronches.

Avec 67,5 décibels de volume de fonctionnement, le Pari Boy a cependant été l’inhalateur le plus bruyant du test. Bien que l’appareil soit gérable, il n’a aucune fonction de confort. La poignée de transport est peu maniable et il n’est pas possible de ranger le tube, le nébuliseur ou le câble d’alimentation. Il n’y a même pas de sac ou de pochette inclus.

Lors de notre test d’endurance, le Classic a mis 4 minutes 30 pour nébuliser 2,5 millilitres d’une solution saline. Cela en fait l’un des spécimens les plus rapides.

Par rapport à la concurrence, nous trouvons en fait les Pari Boy Classic beaucoup trop chers, car ils offrent en partie un confort nettement supérieur et ne coûtent qu’une fraction. Cependant, le Pari Boy Classic est le meilleur en termes de fabrication. Cela parle aussi de sa durabilité. Toutefois, cela ne constitue un réel avantage que si l’inhalateur est utilisé presque quotidiennement. Cela met également en perspective le prix d’achat élevé.

enduire un mur


Les enduits en résine synthétique et les enduits minéraux sont utilisés pour les enduits de frottement ou de roulage fréquemment utilisés.

 

Le type de crépi approprié dépend de la situation :

Si les fissures de la maçonnerie doivent être égalisées et si la durabilité et l’élasticité jouent un rôle majeur, il est recommandé d’utiliser un enduit en résine synthétique. Dans les espaces de vie, la diffusivité est généralement plus importante, c’est pourquoi les enduits minéraux sont en avance sur le reste. Après le temps de séchage, tous les types de crépi décoratif peuvent être recouverts de peinture à l’émulsion, de peinture à la craie minérale ou de peinture au silicate.

 

Murs intérieurs en crépi : Instructions étape par étape

Nos instructions font référence au crépi à rouler et au crépi à frotter, car les préparations pour les deux types de crépi sont les mêmes et les bricoleurs peuvent les utiliser pour enduire leurs murs rapidement et facilement.

Vous en avez besoin :

crépi à frotter/crépi à rouler
Base de crépi
Eventuellement peinture à la teinte du crépi
Trowel
Redresseur
film de masquage, ruban adhésif de masquage
Eventuellement du mastic
Eventuellement fond profond


Étape 1 : Préparations

Avant de crépir vos murs intérieurs, vous devez faire quelques préparatifs : Balayez le mur en question avec un balai à poussière et couvrez le sol complètement tout autour. Cela permet d’éviter les taches disgracieuses. Veillez à ce que la surface ne soit ni sable ni craie. Pour tester la structure de la surface, collez un morceau de ruban adhésif de masquage sur le mur et retirez-le après quelques minutes – aucun morceau de mur ne doit y adhérer.

Les zones endommagées doivent être réparées avec du mastic, car le mur doit être de niveau pour que le crépi puisse être frotté uniformément. Si le substrat est sableux, irrégulier ou très absorbant (comme les plaques de crépi), vous devez le traiter et le laisser sécher complètement.

 

 

Conseil : gardez à portée de main tous les outils et matériaux nécessaires pour appliquer le crépi. Lorsque l’on crépi, la devise est : travailler rapidement, sinon le crépi va sécher.

 

Étape 2 : Mélanger le crépi

Avant de crépir les murs intérieurs, le crépi sec doit être mélangé à de l’eau propre dans un récipient approprié (seau ou baignoire). Suivez scrupuleusement les instructions du fabricant. Le crépi ne doit pas contenir de grumeaux à la fin.

Conseil : la plupart des types de crépi sont désormais également disponibles sous forme de produit fini dans un seau, qu’il suffit alors de remuer ou d’agiter.

 

Étape 3 : Appliquer le crépi sous le mur

Lorsque le crépi est mélangé, la première couche, la base du crépi, peut être appliquée sur le mur. Cela permet de réguler le pouvoir d’absorption de la base et d’améliorer l’adhérence. Une fois que la première couche a séché selon les instructions du fabricant, l’enduit de finition peut être appliqué sur le mur.

 

Étape 4 : Application de la couche de finition

Le crépi au rouleau est la variante la plus simple, car il est appliqué au rouleau comme une peinture murale normale lors de la peinture des murs. Humidifiez-le au préalable et appliquez l’enduit au rouleau de manière épaisse et transversale sur le mur pour le répartir uniformément. Tant que l’enduit au rouleau est encore humide, peignez à nouveau toute la surface avec un rouleau de finition.

La procédure d’application du crépi de frottement est légèrement différente : Appliquez une partie du mortier de crépi sur la truelle, placez-la en pente raide contre le mur et lissez la couche avec une pression légère et régulière. Vous pouvez appliquer au mur des structures en forme de croix ou de cercle, diagonales ou horizontales. Il suffit de travailler rapidement pour que la surface du plâtre soit encore suffisamment humide pour lui donner une texture.

Murs en plâtre : Guide, instructions et conseils

Le plâtrage du mur

Le plâtrage protège les murs de l’humidité et leur donne également un aspect attrayant.


Le plâtrage des murs joue un rôle important tant dans la finition intérieure d’une nouvelle maison que dans la rénovation. Dans la plupart des cas, il n’est même pas nécessaire de faire appel à un artisan pour cela, car : Il est facile de plâtrer les murs intérieurs avec un peu de savoir-faire technique sur les différents types de plâtre et les bonnes instructions.

 

Pourquoi faut-il plâtrer les murs ?

Après la pose de tuyaux ou le perçage de fentes pour l’électricité lors de la construction ou de la rénovation d’une maison, les murs doivent être enduits de plâtre. L’objectif principal est de fournir une base lisse pour que les carreaux puissent ensuite être appliqués, peints ou tapissés. Si le plâtre décoratif est utilisé pour l’enduit, il sert également d’embellissement.

 

 

Cependant, le plâtrage des murs ne remplit pas seulement un objectif visuel, mais présente également des avantages pratiques : par exemple, le plâtrage des murs intérieurs régule également le climat de la pièce. Pour les murs extérieurs, il repousse l’eau de pluie, la saleté, les rayons UV et les dommages causés par le gel et sert d’isolation thermique.

 

Plâtrage des murs : Quel matériel utiliser ?

Le plâtre est un matériau de construction et se compose de différentes couches : plâtre de base, plâtre de fond et plâtre de dessus. Le plâtre de base est la première couche, la plus basse, et sert de base à toutes les autres couches. Ensemble, ils forment ce qu’on appelle le système de plâtre.

Le plâtre lui-même est un mélange de sable, d’eau et d’un agent liant. Selon le type de liant, le plâtre a des propriétés et des avantages différents. Dans certains cas, une combinaison de plusieurs classeurs est également possible. En plus d’être classé par liant, le plâtre peut également être divisé en différentes catégories selon la façon dont il est traité.

D’une part, une distinction est faite en fonction du classeur :

Plâtre
Enduit à la chaux
Plâtre en résine synthétique
Plâtre d’argile
Plâtre minéral
Plâtre de silicate


D’autre part, en fonction de la forme de la demande :

Gratter le plâtre
Plâtre de frottement
Plâtre rainuré

Nettoyage par sablage

Nettoyer et rénover de manière convaincante les façades des maisons & co. avec la technologie du sablage

 

nettoyage de façade par sablage du pont

Différentes méthodes sont utilisées pour le nettoyage et la rénovation des façades et autres parties de la maison. Étant donné que toutes les méthodes ne conviennent pas partout de la même manière, la décision de choisir la variante appropriée doit toujours être prise avec soin. L’une des techniques les plus efficaces mais aussi les plus exigeantes est le sablage. Avec l’aide d’un savoir-faire approprié et de spécialistes compétents, des résultats très impressionnants peuvent être obtenus ici. Mais qu’est-ce qui rend la technique du sablage si attrayante ? Comment fonctionne ce processus ? Et quels sont les principaux avantages ? Dans l’article suivant, nous donnerons quelques réponses à ces questions.

 

Où est utilisée la technique de sablage ?

Le terme “sablage” désigne avant tout un processus technique qui apparaît dans de nombreux secteurs industriels. Que ce soit pour la fabrication de certains produits en métal ou pour des travaux de rénovation de murs ou de pierres naturelles, le sablage se concentre toujours sur le traitement spécial de différentes surfaces.

Le procédé de sablage est utilisé pour nettoyer un matériau ou une pièce de la saleté, de la rouille, de la peinture ou d’autres impuretés résultant du processus de fabrication.

Les objets à traiter comprennent des machines, des moteurs et des éléments décoratifs ainsi que des façades, des murs et même des structures à colombages. En outre, l’élimination de la rouille ou de la peinture des structures en acier fait partie du champ d’application du sablage.

Il est également possible de matifier ou de rendre rugueux certains matériaux pour la conception des surfaces. Et même le verre peut être traité avec la technique du sablage.

 

Comment fonctionne le principe du sablage ?

Le sablage nécessite de l’air comprimé, qui dirige un agent de sablage solide à une vitesse très élevée pouvant atteindre 160 m/s sur le matériau ou la pièce à traiter. Des jets d’eau à basse et haute pression sont possibles.

Différents abrasifs sont utilisés en fonction de l’application et des conditions locales.

La gamme d’abrasifs disponibles commence par des abrasifs simples et peu coûteux à base de scories ayant un assez bon effet abrasif mais une forte teneur en poussières, passe ensuite aux abrasifs plastiques sans ferrite pour un traitement de surface particulièrement doux et s’étend à la glace sèche ainsi qu’aux abrasifs réutilisables à base de billes de verre ou de fonte trempée.

sablage pour toute surface

 

Pour le sablage mobile (par exemple pour enlever les graffitis sur les murs des maisons mais aussi la chaux ou la mousse), un procédé spécial de sablage mobile est utilisé. Il est important ici d’ajuster la pression de dynamitage aussi précisément que possible à la peau du bâtiment ou au matériau de la pierre. Il faut aussi toujours utiliser le bon abrasif et tenir compte de la quantité d’eau supplémentaire nécessaire.

 

Utile pour presque toutes les surfaces

Le nettoyage et la rénovation des façades à l’aide de la technologie du sablage présentent de nombreux avantages. Comme beaucoup de choses se sont passées dans ce domaine au cours des dernières années et décennies, le processus a pu améliorer considérablement son image autrefois pas toujours positive. Depuis longtemps déjà, les abrasifs nocifs comme le sable de quartz, qui est tombé en désuétude, ne sont plus utilisés.

Grâce au niveau technique élevé, presque toutes les surfaces peuvent être traitées aujourd’hui. S’il est effectué correctement, le sablage est donc une technologie très efficace pour la rénovation durable des façades des maisons et même des intérieurs.

Un sablage soigneux et écologique

Nous sommes très prudents lors du sablage et nous veillons toujours à ce que la façade ou le matériau à nettoyer ne soit pas endommagé. Grâce à notre expérience et à notre équipement technique, nous sommes en mesure d’enlever de vieilles couches de peinture, même sur des ornements en stuc. Nous pouvons également enlever les graffitis très tenaces sur les murs des maisons et rendre aux fermes peintes leur surface d’origine.

Dans tout cela, nous procédons d’une manière très écologique et sans produits chimiques. Nous éliminons les débris de dynamitage résiduels (dans le cas des supports de dynamitage jetables) ou nous les recyclons (dans le cas des supports de dynamitage réutilisables). Cela ne laisse qu’une petite quantité de déchets.

 

 

Le sablage – une méthode de nettoyage écologique

Dans notre atmosphère de travail quotidienne ou dans un environnement privé, les tâches de nettoyage sont effectuées par sablage, comme

  • nettoyage du bâtiment
  • Graffiti
  • façades sales
  • Dommages causés par le feu
  • Derouillage
  • Décapage de peinture
  • les monuments souillés

Mais grâce à notre technologie de sablage à basse pression, nous pouvons également résoudre ces tâches de nettoyage pour vous.

 

Le secteur du sablage

Comme le sablage a toujours un effet abrasif, avant de commencer le travail, on établit une coordination entre le matériau à nettoyer et l’agent de sablage approprié en fonction de la pression à utiliser.

Un nettoyage test est appliqué au cours de la même étape.

Par la suite, un concept de nettoyage est élaboré avec le client, en tenant compte des aspects suivants.

  • le sablage à sec ou humide
  • Echafaudage de la propriété avec planification
  • Définition d’une zone de stationnement interdit
  • Élimination du matériel de dynamitage
  • La pollution sonore

 

Flux de travail liés aux chantiers de construction

Le plus grand avantage de la technologie de sablage : un travail respectueux de l’environnement sans utilisation d’additifs chimiques et donc nocifs pour l’environnement. Bien que le matériel de dynamitage doive être collecté et éliminé, il n’y a pas de coûts élevés d’élimination des eaux usées pour vous en tant que client. D’autres avantages sont l’élimination de tout temps d’exposition, ce qui a pour conséquence que ce n’est que dans de rares cas que l’on peut s’attendre à des résultats de nettoyage différents sur toute la surface.  De plus, le sablage est indépendant de la température ambiante et de la surface à nettoyer. En fonction de la surface et du lieu d’application, l’effet de nettoyage peut être augmenté par l’ajout d’eau et le saupoudrage du matériau de sablage peut être évité dans une large mesure.

Grâce à notre équipement de sablage, nous sommes toujours flexibles – même si c’est à court terme, car un graffiti sur un bien souillé invite rapidement à de nouvelles taches de peinture.